Références Valorisation énergétique

Compétence internationale

Waste to Energy

Mise en œuvre de la technologie de mesure innovante McON Air de PROMECON pour la régulation du volume d'air de l’incinérateur de la Régie de la ville de Bonn (Stadtwerke Bonn GmbH) - Réduction de près de 50 % de l'écart de température au niveau de la grille d’incinération optimisant ainsi la régulation du process.

L’unité de valorisation des déchets (SWB-Verwertung) de la Régie de la ville de Bonn (Stadtwerke Bonn GmbH) a été mise en service en 1992 avec deux lignes en tant qu’usine de traitement thermique. En 2000 l’usine passe à trois lignes avec une capacité annuelle d’env. 250 000 tonnes de combustible.

À l’origine, la quantité d’air de chaque zone de la grille d‘incinération était réglée à l’aide de clapets de régulation et de dispositifs de fermeture. En fonction de l’usure de chaque zone ainsi que de la répartition des déchets il en a résulté différents états d’exploitation caractérisés par une combustion et un temps de combustion des matières non-homogènes. Ces différents états d’exploitation sont détectés grâce aux caméras et pyromètres en place qui déterminent le profil de température. On a à faire à des différences de température allant jusqu’à 250°C entre chacune des zones. La mise en œuvre parfaite de la technologie de mesure McON Air de PROMECON assurant le réglage individuel de l’air primaire au niveau de la grille d’incinération de la ligne 3 de l’unité de valorisation énergétique de Bonn constitue une innovation significative et déterminante dans la conduite du process d’incinération d’une unité de valorisation énergétique.

Le principe de fonctionnement du système de mesure de l’air McON Air se caractérise par deux tiges de capteurs introduites à l’intérieur d’un conduit d’air qui mesurent la charge électrostatique des flux d’air chargés en poussière afin de calculer directement la vitesse de ces flux d’air par corrélation croisée. De ce fait, la mesure n’est pas affectée par un flux d’air chargé en poussière et ne montre aucune dérive qui serait due aux poussières. La mesure n’a pas non plus besoin d’être calibrée. En cas de flux d’air pur ou pas assez chargés en poussière, le système s’utilise en combinaison avec un dispositif appelé "Range Extender" qui ionise les molécules d’air pour un modèle de signal significatif émis au niveau des capteurs. Le Range Extender constituant une extension des mesures prises dans la plage de mesure inférieure, il garantit une fiabilité de la mesure du flux volumique à des vitesses de l’air très basses, comme en présence d’air de refroidissement.

Le système de mesure McON Air fournit des valeurs de quantité d’air primaire fiables, prédonnées par le système de commande en fonction des températures régnant dans chacun des segments de la grille d’incinération. De ce fait, les déséquilibres de ces températures passent d’environ 200°C en moyenne à env. 120°C au cours de la période de comparaison en étant nettement moins éparses. Le déséquilibre de la répartition de la température entre le côté droit et le côté gauche de la grille d‘incinération baisse en moyenne d’environ 70°C. Le système de mesure des débits d’air de PROMECON permet de facilement modifier tout système de mesure existant afin de régler l’amenée d’air individuelle et selon les besoins vers chacun des segments de la grille d’incinération dans les incinérateurs de déchets.

Consultez ici le rapport scientifique concernant l’installation pilote de Bonn (disponible uniquement en allemand)